Les Climats inscrits au Patrimoine mondial de l’humanité !

La classification des Climats de Bourgogne au Patrimoine mondial de l’humanité met en lumière les Côtes de Beaune et de Nuits, qui s’étirent sur soixante kilomètres, le long d’une grande faille géologique, ainsi que les villes de Dijon et Beaune.
Modèle mondial de viticulture de terroir, ce territoire a bâti sa renommée millénaire sur une mosaïque de Climats. Œuvres conjuguées de l’homme et de la nature, ce sont plus de 1 000 parcelles différentes, précisément délimitées et hiérarchisées, qui s’articulent autour des villages viticoles.

Elle exprime la volonté de préservation et de valorisation de ce paysage culturel unique, émaillé de noms originaux et évocateurs. Elle s’inscrit dans une perspective historique et géographique, qui dépasse le seul territoire viticole :

• Elle fédère 142 communes, de Dijon aux Maranges, réparties entre une zone centrale, où se trouvent les plus prestigieuses parcelles de vignes, et une zone écrin pour élargir le périmètre de protection à un territoire cohérent sur les plans culturel et paysager.
• Elle s’appuie notamment sur les villes de Beaune et de Dijon, sièges historiques du pouvoir politique, économique et culturel de la Bourgogne. A l’image du Palais des Ducs de Dijon ou des Hospices de Beaune, les deux cités détiennent un patrimoine bâti exceptionnel, lié à la culture de la vigne.

Source: http://www.vins-bourgogne.fr/nos-vins-nos-terroirs/nos-climats-nos-lieux-dits/vers-le-patrimoine-mondial-de-l-humanite/les-climats-inscrits-au-patrimoine-mondial-de-l-humanite-un-reve-a-portee-de-vignes,2383,9179.html?